Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par evilbassfishing.over-blog.com

 Après avoir passé 9 mois dans la région du Limousin où j'ai pu découvrir différents biotopes que je ne retrouve pas dans le sud est de la France,beaucouop de choses m'ont permis de me remettre en questionssur mes techniques et tactiques de pêche.
La première chose qui m'avait tapé à l'oeil,c'est la couleur de l'eau aussi bien en rivière qu'en plan d'eau.Celle-ci à tendance Brunâtre et claire dû à la forte acidité du sol de cette région.Mes premières heures de pêche m'ont servi de réglages afin de trouver les colories qui se confondraient  bien au milieu.
Arrivé en Mars dans la Creuse,je me suis initié à la pêche de la truite en rivière de 1ère catégorie que je n'avais jamais essayé auparavant et qui s'est révélé plutôt intéressante sur du matériel léger.Durant ces sessions,j'étais muni de 2 cannes spinnings,pour la plus puissante,une light(L)sur laquelle était montée un moulinet en taille 2000 avec du nylon en 20/100ième pour utiliser les jerkbait Pointer 65 et les crankbaits Cra-pie,la seconde une ultra light(UL) avec un moulin en taille 1500 avec du nylon en 16/100ième pour les Pointers 48 et Humpbacks minnows 50.Les colories qui se sont révélées sortir du lot sur les truites d'ici mais aussi sur les autres carnassiers:les colories Trout(truites),Ghost Minnow et le Black-Gold-Red.
      Sans-titre-1.jpg 
      Sans-titre-2.jpg
Toujours dans la Creuse à partir de l'ouverture de la 2nd catégorie,j'ai laissé les truites et ces cours d'eaux pour explorer d'autres terrains pour d'autres prédateurs mais je suis malheureusement très peu sorti dû au manque de temps que me prend la formation.En début de saison j'ai tout de même pêcher en lac où j'ai utilisé les crankbaits SKT mini DR Japan Craw et le RC 3.5 Table Rock Craw dont ils ont la particularité d'être silencieux,le lipless RTO 250 Ghost Minnow ainsi que le spinnerbait RV-S 150 R33 en supprimant les rattles et  qui se sont avérés très prenant sur les perches et les brochets.
      lucky-200.jpg
                   Sans-titre-4.jpg
La Corrèze
l'été est passé et je n'ai pas trempé un seul leurre,la suite de la formation reprend à Bugeat dans le département de la Corrèze à quelques kilomètres du lac de Viam où j'ai rattrapé ce manque.Durant mes 1ère sorties,je remarque que les poissons fourrages sont déjà rassemblés mais très mobiles,du coup ça n'a pas été trop dur à trouver les carnassiers.La pêche en linéaire avec les Opti shad 2" d'Optimum Bait Pearl Vairon et Motor Oil ainsi que les finesses Alive shad 3" de Roboworm Morning Down montés en drop shot ont trouvé leur vocation sur les bancs de perches,quelques sandres y ont tout de même succombé par contre,les Opti shad 4" du même coloris que les 2" en linéaire sur des animations rapides et saccadés ont trompé la méfiance de quelques brochets.Le coloris Lime Chartreuse a été moins décideur mais m'a fait prendre le plus gros brochet de mes sessions sur ce lac et du bord en plus.
                       Sans-titre-7.jpg
Bordeaux
Invité pour un week end pêche par un collègue de la formation,c'est chez lui dans la région bordelaise qu'on se rendra.Lui qui pêche le carnassier aux leurres que depuis peu voulait que je lui montre comment pêcher le Black-Bass,ce fut un plaisir pour un futur moniteur guide de pêche.Chose faite,je l'initie notamment sur la pêche en texas et lui explique qu'il ne faut pas hésiter à aller dans les endroits surencombrés pour les débusquer et la pêche en top water pour le spectacle des attaques en surface.Sur ceux,il réussira à prendre quelques petits Bass sur les poppers S8 et Shingo Screw 65.Quant à moi,le texas est une valeur plus sûre pour faire du gros poisson alors je m'y accroche avec la créature Super Hog June Bug de Zoom,c'est ainsi que je sortirai le plus gros du séjour,un black-bass de 52 cm vraiment gras et qui m'aura procuré beaucoup de plaisirs et de sensations.
                Sans-titre-5.jpg
                               Sans-titre-6.jpg
Concours pêche
En Octobre avec plusieurs collègues d'ici,on décide de participer au concours"Stickfishing 2012" qui s'étaient déroulé dans le département de L'Ain.Un concours pêche aux leurres du bord sur 2 plans d'eau privés.A la pause déjeuné,j'étais capot avec simplement 3 bass pas maillés alors que j'apprend qu'il s'était fait du poisson.Mon collègue de Bordeaux que j'avais initié 2 semaines avant se classe provisoirement à la 6ème place avec une perche de 42.
13h30 au coup de sifflet pour la reprise,j'effectue un lancé et déjà une touche,c'est encore un bass pas maillé!!
1h plus tard,je décroche 2 bass à la filée dans le même arbre noyé,cette fois ils étaient maillés,décidément la chance n'était pas avec moi.Sans perdre de temps,je me rend sur l'autre plan d'eau que je n'avais pas fais,sur lequel il s'était fait le moins de poisson.La stratégie n'était peut être pas bonne mais je n'avais pus rien à perdre étant donné qu'il ne restait plus qu'1h30 avant la fin.J'avoue que j'avais le moral à zéro de plus je n'avais plus d'eau et il faisait terriblement chaud.Pour me remotiver,je change de pattern ou je monte un Super Hog watermelon en texas mais vu la couleur mâchée de l'eau je n'y croyait pas trop à ce coloris.De la,je part en power texas en pitchant au ras de la berge,quelques mètres plus loin,touche et au ferrage je le sorts de sous la berge et le vois qu'il est magnifique,je l'estimais à 5O ce gros bass.Dans la précipitation,j'ai voulu le droper trop vite sans le fatigué et mon noeud de raccord tresse fluoro a cassé.Une grosse erreur technique de ma part,tellement que j'en tremblais. Reboosté par la motivation et persuadé d'avoir la bonne technique,je scrute chaque centimètre des berges.Yes!!je rentre enfin un bass maillé...37cm à la mesure.Je repars de plus belle oubliant ma soif et la chaleur.
plus loin je croise un collègue avec qui je discute 5 min,je pitch mon Super Hog sous ses pieds où je sort un autre bass maillé,41.Je continue ma course sur 30m de berge et sort 3 autres bass:47,44 et 45 cm.Il reste 10 min et je me rend au stand de lancer de précision pour gratter des points supplémentaires où j'en ressort avec 370 points.
A présent il n'y a pus qu'à attendre patiemment le verdict.Entre temps on m'annonce que mon bass de 45 ne sera pas compté car j'étais hors zone.Ok tampis...
Le podium se rapproche,on me cite à la 3ème place avec 1629 points dont le pus gros bass de la journée,la 2ème sera pour Mathieu Alexandre de la team Biwaa avec 1 bass et 1400 points au lancer de précision(le meilleur)pour un total de 1800 points,la 1ère place est dédié à Thibaud Morgenstern qui loin devant tout le monde fait 3 bass et 1 brochet de 67cm avec 2799 points.
En débriefant,je me rendais compte que j'ai été capot les 3/4 du temps et que je trouve la pêche à 1 heure de la fin avec un seul leurre,le Super Hog watermelon.
Je remercie tout les participants et surtout les organisateurs qui nous ont très bien accueilli.
             Sans-titre-8.jpg
La Haute-vienne
Après Bugeat,direction le lac de Saint Pardoux près de limoges pour 1 mois de formation.Le site est agréable à vivre et je n'ai qu'une hâte,prospecter ce plan d'eau,de plus actuellement la nuit tombe vite et après les cours j'ai moins d'une heure pour faire les coups du soir.Mes premières sorties s'avèreront plus que satisfaisante ou je sortait minimum 2 perches de plus de 30 en utilisant les crancks CB 350 et les lipless LVR D7.Au fur et à mesure du temps l'activité des poissons s'estompa,la pêche devint très dur avec plusieurs journée sans voir un poisson.après l'intervention de Gaël Even,on eut 2 jours sur l'eau afin de mettre en pratique ces conseils.La première journée pour ma part s'est soldé avec un capot et simplement 2 perches et 1 sandre sur l'ensemble des 14 stagiaires.La 2ème journée,ma stratégie s'était basé sur le brochet en powerfishing.Après de longues heures de prospections je touche mon premier broc avec un spinner Redemption 1/2 OZ Ghost Minnow dans un arbre tombé à l'eau en bordure.De là,je me mis à rechercher de tous les postes semblables et sans surprise,les poissons y était postés.Pour affiner ma technique d'approche sachant que j'avais trouvé les brochets,je change mon spinner pour un B'Freeze 100 Clear Lake Hitch,durant la pause de celui-ci à l'extrémité des branches,les attaques fulgurantes ne sont sont pas fait attendre.Arrivé dans une anse peu profonde et boisé,je tente une pêche plus lente ou je monte un LLPT 105 Smasher Baby Blue Gill,après trois lancés,je ferre un broc mais pas facile de passer entre les branches sans accro alors pour clore la session des ces deux jours,j'enfile un Double Diamond Hot rootbeer sur un hameçon texan plombé pour aller au coeur des branches.Je fais suivre une perche énorme qui s'entêta à vouloir l'engamer  jusqu'au bateau où un brochet surgis et me pris le leurre,dans l'effet de surprise j'ai ferré trop tôt mais tampis ce fut une belle action.Fin de cette session avec 11 petits brochets entre 50 et 60 cm pour ma part,7 brochets du même calibre pour quelques collègues stagiaires et 14 perches d'environs 25-30cm pour un collègues,toutes faites au plomb palette.Dans l'ensemble,cette 2ème journée a été plus productive que la veille et que les jours d'avant.Les brochet étaient postés à des endroits très précis et j'en conclus qu'ils attaquaient toutes sortes de leurres pourvu que c'était dans leur zone de chasse.
                     Sans-titre-10.jpg
Non loin de Saint Pardoux,par un dimanche glacial,je découvre le lac de barrage du Maureix,à ma surprise en allumant le sondeur l'écran affichait des boules de poissons de partout allant de 2 à 8 mètres selon les endroits.En prospectant rapidement avec un Spin Board 55,je rentre vite fait des perches mais de petites tailles.Moi qui était venu pour tenter le sandre car j'en ai pris très peu depuis mon séjour en limousin,je me mis à des techniques plus adapté à ce poisson.Pour commencer,j'attaque par un Alive Shad 3"monté en drop shot où je pique des petits sandres.En fin de matinée avant de déjeuner,je m'aperçois que tous mes sandres se sont fait dans des profondeur de 7 à 7,50 sur des pentes abruptes côté non ensoleillé.Donc après la pause,je reprend cette fois en vertical avec un super shad AA's 5"en respectant ces paramètres.Après 2h de verticale avec peu de touche mais un sandre avoisinant les 60 cm je change de technique en alternant drop et un Zipper Grug sur une tête plombée de 10G en grattant le fond.Au final,c'est en grattant le fond avec des actions minimalistes que les poissons étaient plus agressifs et surtout j'en décrochais moins qu'en drop shot.Je clôture cette journée avec pas loin d'une vingtaine de poissons sandres et perches pour la plupart de petite tailles.
Dommage que la nuit tombe si tôt en ce moment et que je travail en semaine,mais plus tard je me suis juré de revenir pour ma passion de la pêche dans cette région magnifique bordée de lac et de forêt qui regorge de gros potentiels piscicoles.
 
Il faut 9 mois pour faire un enfant et 9 mois pour former un moniteur guide de pêche!!
Ma formation s'est achevée et après tant de dévouements je suis heureux d'avoir obtenu mon Brevet Professionnel et encore mieux,les jurys m'annoncent oralement que je suis le Major de cette promotion...que du bohneur!!
                    Sans-titre-12.jpg
Aussitôt de retour chez moi,c'est avec mon ami David Allard de la team Florida field et Patrick Taillard guide de pêche en Corrèze qu'on se retrouve pour une journée pêche en bateau sur un lac côté Hérault réputé extrèmement difficile mais abritant des gros poissons.
En mileu de matinée,Patrick ouvre le bal avec 2 perches en drop-shot.David au commande est en verticale,quant à moi,j'alterne drop et vertical.Le temps nous paraît très long,aucune touche ne me survient pour m'aider dans la pêche.D'ailleurs commme à chaque fois sur ce lac,on se prépare à avoir très peu de touches ou pas du tout mais c'est un choix.
En début d'après midi,david remonte une perche aussi grosse que son shad!! En rigolant,il annonce que lui et Patrick ne sont pas capot et moi toujours.Bon,je ne dirais rien malgré la taille de leur perchettes,merci les copains!!
En fin de journée,quasi désespéré on se rapproche prématurément de la mise à l'eau,sur une dérive portée par le vent au milieu de nul part dans 16 mètres d'eau,je prend ma 1ère touche,contact et de suite je sent que c'est du lourd,peu sûre de mon montage,je travail délicatement mon poisson car depuis quelques temps en verticale j'expérimente un montage fait maison .
Arrivé en surface,on s'aperçoit que c'est un très beau sandre...il est magnifique!!87 cm et pourtant il paraissait plus gros.En tout cas c'est cool,à peine rentré je bat mon record sandre de 3 cm et l'an dernier sur ce même lac je battais mon record brochet d'1,14m.Et voilà c'est fait je ne suis plus capot!!Ce poisson nous a redonné des ailes mais malgré notre acharnement plus aucune touche ne surviendra.
            koko-20121210_142935.jpg
Koko!

Commenter cet article

pecheur 26/04/2013 10:31

Salut jolie site, par contre n'attrape pas les truites (et autre) comme ça tu leur démonte la gueule. Leur anatomie n'est pas faite je pense pour supporter leur poids!