Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par evilbassfishing.over-blog.com

Par koko:

4 jours plutôt, Laurent un ami, m'appelle pour me dire qu'il veut venir pêcher dans ma région et que j'ai pour objectif de lui faire prendre au moins un carnassier de chaque espèce excepté le silure. Lui qui débute dans la pêche aux leurres compte beaucoup sur mes conseils.Au téléphone,je lui propose pour le 1er jour de lui faire découvrir le lac du salagou et le 2nd jour,le Vidourle.Chaque soir,durant ces 4 jours je ne manque pas de regarder la météo car le vent souffle très fort.A son arrivée le jeudi soir, je lui annonce que je suis contraint d'annuler la sortie au Salagou pour cause de vent trop violent alors on se fera simplement le Vidourle sur le secteur inter puis l'aval.
5h du mat le réveil sonne, il est l'heure d'y aller, les yeux me piquent un peu après 4h de sommeil.
Le bateau à l'eau, je remonte le fleuve jusqu'à atteindre le seuil où on commencera la pêche à chercher les sandres et perches. En peu de temps je rentre le premier poisson, un petit brochet pris en drop shot avec un Opti shad 2" et Laurent, lui rentre un petit Bass. Finalement, au bout d'une heure d'acharnement dans ce trou au pied du seuil,on ne réussira pas à piquer un percidé alors je décide de redescendre en cherchant le brochet avant que le soleil ne se montre de trop mais pas la trace d'un seul.
Ce qui m'importe le plus est de faire prendre du poisson à Laurent,alors je lui propose de monter un cranckbait et lui explique le concept de ce leurre est qu'il est susceptible de tromper n'importe quel carnassier,je lui donne quelques consignes et astuces afin qu'il manie au mieux ce leurre et pour lui faciliter la chose je pêcherai moi aussi avec un cranck,le SKT mini DR.c'est ainsi que je pique une perche.

Session Vidourle

Face à un bois mort ,je dis à Laurent de lancer son leurre à environs 2m plus loin et de le ramener au coeur de celui-ci et lorsqu'il le sent taper dans les branches qu'il fasse une pause afin que le leurre remonte pour éviter les accros mais aussi que cela déclenche des attaques.Aussitôt dit, aussitôt fait, Laurent enregistre une touche violente lors de la pause, le poisson s'est piqué seul.je lui dis que c'est un beau Bass et de le brider au maximum pour éviter qu'il ne regagne le bois mort.Ce poisson mis au sec, à la mesure affiche 42cm, plutôt correct.

Session Vidourle

Suite à cela, la pêche se fait très dur et durant un certain temps ce sera le calme plat mais à force de percévérance je finis par manquer un Bass avec un worm monté en texan weightless sans animation puis un second.J'équipe Laurent d'une spinning avec le même montage,au bout d'une dérive d'une cinquantaine de mètres il me met un ferrage digne d'un Basseur et une fois de plus le combat est spectaculaire et surtout il vient de refaire un Bass de + de 40 cm.Il fera les plus gros black bass de cette journée.

Session Vidourle

Le 2nd jour sur le secteur du bas, la pêche se fera encore plus difficile que la veille,on aura pas remonté un seul Bass maillé au bateau, et malheureusement,les 2 ou 3 maillés,je les décrocherais.
Ne voyant que des baby Bass en surface,je dis à Laurent de monter un leurre souple sur hameçon simple (le wacky),une technique qu'il ne connaissait pas et qui s'avère très redoutable et très amusant pour des débutants.
En fin de journée,on touchera chacun un petit silure en pêchant dans les frondaisons avec une Brush Hog de Zoom monté en heavy texas.

Session Vidourle

On aura beau insister jusqu'à la tombée de la nuit mais toujours pas de Bass maillé.
Pour clôturer ces quelques lignes, je tiens à remercier David Allard qui m'a gracieusement prêté son 4x4 durant ces 2 jours,alors merci mon pote!!

Session Vidourle

Commenter cet article