Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par evilbassfishing.over-blog.com

Dès que l'on peut, David et moi n'hésitons pas à nous retrouver sur l'eau afin de passer une agréable journée sous le signe du poisson.


Pour commencer, ce sera à l'embouchure du Rhône que j'invite le Camarguais, car la veille ayant pêché seul, je fais 12/13 loups.

Mais malheureusement, ce jour là nous n'en ferons que 5 mais 5 de bonne tailles.

D & Ko
D & Ko

Le lundi suivant, David me propose une sortie Broc au Salagou.

Nous faisons notre 1ère dérive en direction du premier herbier tout en prospectant assez rapidement, quand arrivé sur le spot, je fais sortir un broc estimé à 80up qui se contentera simplement de suivre mon Giant spinner de chez Illex, tampis...

Mais c'est déjà un bon signe, alors je continue avec celui-ci où par la suite je prend des touches timides sans les concrétiser alors que David au gros leurre dur et ne prend rien. Après réflexion, je passe au shad à palette Divinator 55gr et il ne me faut pas longtemps pour sortir le premier poisson puis un second et un troisième...

Entre temps David est passé en linéaire avec un shad Jerky 7" et lui aussi enchaîne les poissons.

Nous ne pêchons que les spots d'herbiers proches des bordures dans 3/4m de profondeur en dérivant à environs 20m décaler. Malgré notre acharnement et notre objectif à vouloir piquer des gros pikes avec nos gros leurres, majoritairement la moyennes de taille des pikes venus nous rendre visite est de 60/65cm.

D & Ko

Des touches et des poissons actifs durant toute la journée; de quoi nous rendre heureux.

Ce sera une vingtaine de poissons sortis à 2, dont quelques un pris au Super Spook pour ma part et au Jig pour David.

Encore une bonne journée qui s'achève!

2 semaines plus tard, début novembre, on se retrouve pour une sortie Bass sur le plan d'eau de la Barthelasse.

C’est la 1ère fois de l'année que je le pêche.

En dépit du mauvais temps, on s'y rendra vers 10h30.

A peine sur l'eau, une pluie fine s'abat sur nous, mais il n'y a pas de quoi nous décourager vu qu'on a les vêtements appropriés ou presque, en tout cas de la tête aux chevilles et très vite on se retrouve les pieds mouillés....

Peu de temps après avoir mis a l'eau, David ferre et monte le 1er bass; un baby en grattant dans 4m. Je passe derrière lui et touche encore un baby, David relance et un 3ème. Ces 3 bass nous indiquent clairement qu'ils ont quitté les bordures, cela risque d'être compliqué et durant plus d'une heure ce sera le calme plat. Puis, face à un arbre, alors qu'on se disait juste avant que cette arbre n'abritait pas de poissons, je lance mon jig en plein dedans et sur un déplacement de fil discret je ferre brusquement.

Le poisson nous montre ses flans, je sens que c'est lourd et à ce moment là, moi comme David croyons que je tiens un very very big Bass. Je le bride jusqu'à la limite de la rupture pour le sortir de l'arbre et à trois reprises il me regagne. En moins de 5min et mieux qu'un carpiste, le poisson s'essouffle et nous montre sa vrai face...

Oh my God, c'est une carpe!!

Sensation garantie quand même et ça mérite une photo.

D & Ko

Suite à cette manoeuvre, David nous mène vers un tas de nénuphars perdu en plein milieu du plan d'eau.

On le scrute méticuleusement en heavy texas de tous les côtés et BAAM!! Ferrage suivi d'une extraction, David le drop à bout portant, un bass de 40up qui regagnera son nénuf après la tof.

De quoi nous redonner le moral en vu de cette journée difficile.

Après la pause déjeuné où on s'est bien cassé le ventre, on s'engage dans un bras mort encombré dans peu de fond, sans trop y croire on pêche texas en flipping et dans un trou de rat, je perd contact, un déplacement de fil et pendu!! De nouveau c'est gros, je tente de le droper mais pas possible vu la taille alors je fais en sorte et prend le risque de le garder la bouche hors de l'eau pour l'épuiser au plus vite le temps que David tourne le bateau,et digne d'un pure camarguais face à un taureau il se jeta à plat ventre pour l'empoigner à main nu comme prendre un taureau par les cornes

Ces quelques secondes m'ont paru interminables de peur du décrochage.

D & Ko

Devant le mètre, ce poisson annonce ses 53cm bien gras et bien foncé comme en pleine été.

D & Ko
D & Ko

Nous continuons notre chemin et David en texas 5g avec une petite créature enchaîne les ferrages et une dizaine de bass de toutes tailles. Il a le pattern du jour, mais je m'entête à pêcher plus gros que lui toujours dans l'espoir. Il fera un autre 40up quant à moi plus rien.

Une fois de plus,cette sortie comme les autres auront été difficile mais on aura su sortir notre épingle du jeu, en associant nos idées avec beaucoup de déconnades sur le bateau.

Car avant tout, la pêche c'est se faire plaisir dans la bonne humeur et le poisson n'est que la cerise sur le gâteau.

Pour achever une fois de plus cette belle journée, un magnifique arc-en-ciel se dressa au dessus de nous.

D & Ko

Koko

Koko

Commenter cet article

fred13 02/01/2014 19:37

Koko le roi du big fish , TU CARTONNE !!!!!!!!!